Chief Camp (Delta de l'Okavango) – 20 au 22/8 – Botswana 2008

Publié le par Voyageur

Chief’s Camp est d’un luxe inouï, encore plus qu’à Chitabe. Les tentes sont immenses (de l’ordre de 40 m2 !) et les enfants ont la leur pour les 2 jours.



Chief’s Camp comporte 12 tentes, ce qui n’a pas l’air énorme, mais du coup lui confère beaucoup moins d’intimité que Chitabe. En plus, le service est vraiment impersonnel. Pour nos 2 jours, notre guide s’appelle Rex. On n’accrochera pas autant qu’avec Oaitse. C’était peut être du aussi à la présence de 2 américaines dont le principal objectif était de voir des zèbres et des singes ! Les enfants avaient fait une grille de points pour chaque fauve vu, pour savoir qui serait le meilleur guide entre Oaitse et Rex. C’est Oaitse qui a gagné !


Mais on ne va pas trop se plaindre car au final, en l’espace de 2 jours, nous avons vu les 5 grands et beaucoup de fauves !
Dans l’ordre, ce fut d’abord 2 superbes lions mâle. Probablement les plus imposants que nous ayons vus pendant tout notre voyage.


Puis une lionne isolée, allongée au bord de la piste. Elle s’est levée d’un coup quand notre voiture s’est approchée : on a cru un instant qu’elle allait nous sauter dessus !



Ensuite, nous avons vu des rhinocéros : 2 femelles avec un petit chacune. Quand on sait qu’il y a 40 rhinocéros en tout dans le Botswana, dont une vingtaine dans la région de Chief’s Camp, nous sommes conscients de notre chance ! Cela faisait 2 mois qu’aucun guide ne les avait aperçus. Et pour les voir, il a fallu que les guides fassent preuve de beaucoup de détermination en rentrant profondément dans le bush. Mais une fois découverts, les rhinocéros n’ont pas bougé et nous avons donc pu les admirer pendant plus d’une ½ heure.




Le lendemain, nous avons vu 3 léopards différents dans la même matinée ! Le premier était perché sur un arbre, s’est laissé regarder à peine une minute, puis est parti dans le bush.



Le 2ème était un bébé léopard dans l’arbre où sa mère avait placé l’impala qu’elle avait tué. La mère n’était pas visible, par contre, au pied de l’arbre, une hyène attendait secrètement qu’un morceau de l’impala tombe.





Enfin, en retournant au camp, nous apercevons brièvement un 3ème léopard qui s’enfuit dans le bush en traversant un marécage, ce qui nous empêche de le suivre.



Au cours de cette même matinée, nous voyons également un groupe de 2 lionnes avec 3 lionceaux, allongés sous un arbre pour la sieste quotidienne !




En fin de journée, le guide nous emmène à un terrier de hyènes dont il connaît l’emplacement. Nous tombons sur une hyène adulte, en train de garder 4 petits (deux de 6 mois et deux de 1 mois).




Chief’s Camp est au bord de la réserve Moremi et donc nous retrouvons les superbes paysages de Xakanaxa, mêlant savanes, bassins d’eau et forêts. Nous voyons beaucoup d’antilopes (surtout des cobs lechwe), de zèbres, d’éléphants, d’oiseaux et également un gros troupeau de buffles.








A Chief’s Camp, nous essayons également le « fameux » moroko : une pirogue à fond plat qu’on utilise pour se déplacer dans les marécages de l’Okavango, et qu’un guide fait avancer avec une longue perche. On est à la surface de l’eau, sans aucun bruit, donc c’est totalement relaxant.



Chief’s Camp marque la fin de notre fabuleux périple. Nous repartons pour le « terrain d’aviation » pour prendre le premier des 4 avions que nous allons prendre pour rentrer en France, qui nous conduiront successivement à Maun, Johannesbourg, Francfort et Paris.

Publié dans Botswana 2008

Commenter cet article

L'homme Qui 09/03/2009 11:05

En lisant tout ça me rend compte qu'il en reste des coins du monde ou aller. Voilà de quoi redonner le sourire à mon escale en France.

Animateur Géo / Monvoyageur.com 04/03/2009 10:57

Bonjour,

Je suis animateur du service MonVoyageur.com lancé récemment par le magazine GEO. Via ce service, GEO ouvre ses colonnes aux voyageurs.

Votre blog a attiré notre attention et je suis ravi de vous inviter à rejoindre notre communauté de voyageurs et à gagner un abonnement à GEO.
Pour cela, rien de plus simple, il vous suffit de publier sur MonVoyageur.com un récit de voyage issu de votre blog.

Les meilleurs récits seront, par ailleurs, publiés sur Geo.fr.

Pour en savoir plus, je vous propose de me contacter par téléphone.

Cordialement,

Jérôme AUDRAN
animateur@monvoyageur.com
Tél. : 06 87 60 61 20
Pour GEO / Monvoyageur.com
Take Part Media (éditeur de magazines participatifs)

Alain MARC 06/11/2008 13:41

Bonjour,

Ce petit mot pour vous féliciter pour votre dynamisme dans la publication de vos articles pour la communauté des Carnets de Voyages d’Over-Blog, qui ne cesse de s’agrandir et d’être vue, et pour votre joli travail, ce qui participe avec d’autant de succès à l’amélioration de vos statistiques en terme de fréquentation et de pages consultées !
Le revers de la médaille est que de nombreux internautes peu scrupuleux ni respectueux de vos droits d’auteurs peuvent copier et utiliser vos documents (surtout images, comme c'est d'ailleurs possible dès qu'on publie quoi que ce soit sur le web) sans votre autorisation (à moins que comme sur certaines plateformes de partage - par exemple Youtube - vous n’ayez explicitement accepté ce partage en y publiant) et sans qu’OB ni personne n’y puisse rien . Quand on me demande l’autorisation avant publication je la donne presque toujours, mais hors ce cas de figure plusieurs d’entre-nous ont déjà été confrontés à ce problème (moi-même il n’y a pas très longtemps et encore Maryse dernièrement) en découvrant par hasard sur un autre site leurs photos ou documents : il s’agit généralement de demander simplement au webmaster du site en question de retirer sa publication illicite pour qu’il le fasse et tout rentre alors dans l’ordre .
Mais soyez très vigilants pour dissuader les étourdis, ignorants ou malhonnêtes en mettant un copyright sur vos photos !
En voici une méthode très simple réalisable à partir de n’importe quel logiciel de photos permettant d’insérer du texte :
Copiez - collez le texte suivant sur votre photo © + votre nom ou sigle + l’année de publication (par exemple pour moi : © Alain MARC 2008) .
Si vous voulez recomposer tout cela à votre façon, le © s’obtient au clavier par « Alt + 184 » ou «  ATT 0169 »  .
Si non, il existe des logiciels gratuits comme copyrightleft (
http://www.lunerouge.org/spip/article.php3?id_article=366 ) qui est très bien et qui permet de traiter des lots d’images .
En vous souhaitant bonne continuation et plein succès de votre blog
Bien cordialement,

Alain MARC