21 Avril – Libye 2009 – Akakus (Teshwinet) / Wan Kaza

Publié le par Voyageur

Nous poursuivons notre exploration de l’Akakus jusqu’à Teshwinet. Cette partie ressemble plutôt à l’Ouest américain, avec des massifs rocheux qui ont été érodés sur leurs parties les plus friables par d’immenses étendues d’eau pendant des millions d’années.




On roule au milieu de vallées bordées par des falaises, et de temps en temps des arches qui semblent avoir été sculptées spécialement, notamment celle de l’arche « à trois pieds et patte d’éléphant ».

 



Dans Teshwinet, Il y a également de très belles peintures rupestres, faites grosso modo il y a 5 ou 6.000 ans. Pas de doute, à cette époque, la faune était beaucoup plus diversifiée que les quelques dromadaires et lézards : c’était même une véritable savane africaine !


Aujourd’hui, il ne reste plus que quelques dromadaires domestiques en pâturage (dont on se demande à nouveau comment son propriétaire peut faire pour savoir où ils sont !).

 


Avant de quitter Teshwinet et l’Akakus, nous déjeunons près de l’immense arche de Afazedjar, gigantesque pont taillé dans la roche.

 




Nous quittons Teshwinet et l’Akakus en direction des dunes de Wan Kaza, barrière de dunes entre l’Akakus et l’erg Murzuq. Avant d’arriver à Wan Kaza, nous nous arrêtons à un endroit étrange où le sable prend localement différentes couleurs : rouge, blanc, bleu, gris, vert ! On a ramené une bouteille pleine avec les différentes couleurs mais ça ne fait pas le même effet qu’en réel !

 


Les dunes de Wan Kaza sont grandes (probablement 150 – 200 mètres) et d’un sable presque orange vif. Le soir, et le matin à l’aube, nous escaladons la dune au pied de laquelle nous nous sommes arrêtés. Un peu de sport, et d’en haut, la vue est superbe !




 

Prochaine étape : l'erg Murzuq

Publié dans Libye 2009

Commenter cet article