De Santa Monica à Hollywood (2ème partie) - Los Angeles - 2ème partie

Publié le par Voyageur

Il est samedi, 16h, et je viens de reprendre ma voiture. Le programme est de remonter Sunset Boulevard, très long boulevard de 20 miles qui part de la Côte et serpente jusqu’à Hollywood à travers toutes les banlieues les plus huppées de la ville. Pour rattraper Sunset, je dois rouler quelques miles en sens inverse et reprendre la PCH (Pacific Cost Highway ou Pi Ci Edge J). A l’aller, il y avait un énorme bouchon sur PCH pour arriver jusqu’au croisement de Sunset et PCH, donc même si je repasse 3 heures après, je n’ai pas voulu tenter le diable et je coupe en amont ce qui fait que je récupère le boulevard quelques miles après son vrai début.

 

34-Sunset Bd

 

Dès que j’approche de Sunset et encore plus quand je roule dessus, changement total d’ambiance !!! on a quitté les quartiers commerçants ou les quartiers résidentiels qu’on qualifierait de Bobo en France, pour arriver dans les quartiers chics… Et plus je vais avancer sur Sunset, plus les quartiers sont chics ! Les maisons sont impeccables, les jardins sont fleuris et parfaitement entretenus, les pelouses sont parfaitement tondues… Bref, ça respire l’argent, beaucoup d’argent ! Mais l’argent ne fait pas oublier le patriotisme et plusieurs maisons ont des drapeaux américains bien en évidence flottant au vent (il y en a un sur la 3ème photo). Pour l’instant, on est encore dans les maisons que je qualifierais de « mignonnes » et à « taille humaine »… D’ailleurs, certains jardins ne sont pas cloisonnés (en tout  cas là où je me suis arrêté pour prendre les photos ! J) et les voitures dans les allées sont loin d’être toutes des Mercedes ou des Porsche ! Mais quand même, y a pas de doute, on n’est pas chez les pauvres !!! Petite catastrophe logistique, je réalise que mon portable n’a quasiment plus de batterie L et je décide donc de drastiquement réduire les prises espérant tenir ainsi jusqu’au bout !! Les épisodes suivants seront donc moins illustrés…

 

35-Sunset bd

 

36-Sunset bd

 

37-Sunset bd

 

Le premier « quartier » que je traverse ainsi s’appelle « Pacific Palisades » je crois… Vient ensuite Bel Air, particulièrement renommé. Les maisons mignonnes se sont maintenant transformées en très grandes maisons, avec palissades et immenses jardins. On ne voit pas grand-chose d’ailleurs car les maisons sont cachées derrière des arbres épais, et on sent qu’ici, les gens ont énormément d’argent mais n’ont pas envie d’être vus, ni même qu’on sache qu’ils existent. C’est probablement le quartier des riches hommes d’affaires, par « opposition » à Beverly Hills qui est probablement le quartier des star et des people. Bel Air est tellement élitiste que l’entrée est marquée par des « portes » et à l’entrée de chaque porte, il y a une voiture de sécurité (la voiture jaune à gauche sur la 1ère photo).

 

38-Bel Air 

39-Bel Air

 

De l’autre côté de Sunset par rapport à Bel Air se trouve l’University of California of Los Angeles (UCLA), particulièrement renommée et probablement une des 10 meilleures des Etats Unis, si ce n’est une des 5 meilleures. Sur la carte, le campus est immense, de l’ordre de 1 mile sur 1 mile ! Je m’arrête prendre une photo de cet endroit mythique…

 

40-UCLA

 

Au moment où je prends la photo, catastrophe !!! « La batterie est déchargée. Merci d’éteindre votre terminal ». Enfer et damnation... et je n’ai pas le choix, le téléphone s’éteint de lui-même ! L’après midi est loin d’être finie et je ne peux plus prendre de photo ! Grrrrrrrrrrrrrrrrr…. Sur la route, en plus de scruter le « paysage », je me mets donc à chercher un magasin d’électronique chez qui je pourrais acheter une batterie !! Le prochain épisode se passera donc sans photo : Beverly Hills !!! Là, c’est juste du délire… C’est exactement les reportages qu’on voit à la télé sur les maisons de stars : des rues nickel, bordées d’allées de palmiers immenses, de véritables palaces, des pelouses immenses ! Par rapport à Bel Air, les maisons sont moins cachées, presque exposées… Etre à Beverly Hills est quelque chose qui doit se montrer ! Comme pour les autres quartiers que j’ai traversés, je reste sur Sunset, je ne rentre pas dans les rues, je ne fais qu’effleurer du regard… mais même juste en contemplant les abords, on est dans un autre monde ! Très rigolo, à tous les coins de rue, il y a des mini bus qui rentrent et sortent : ce sont les touristes qu’on a emmenés faire un tour à partir d’Hollywood pour leur montrer les maisons des stars les plus connues (à venir J). Un show sur le show business !!! 

 

Après Beverly Hills, on arrive à Hollywood, d’abord West Hollywood puis Hollywood en lui-même. La ville re-devient beaucoup plus classique avec des magasins (absolument aucun magasin sur tout Sunset, même pas un arabe du coin !!) et des habitations sous forme de petits immeubles. Je sors du monde du luxe pour revenir dans le monde « presque ordinaire ». Il faut imaginer que j’ai ainsi roulé près de 10-15 miles (soit 20 kilomètres) dans des quartiers friqués comme pas possible, et encore en restant uniquement sur Sunset ! Si on prend toutes les villes de France, on met tous les quartiers d’ultra-riches bout à bout, et on arrive à peine au 1/10 ème de la concentration et l’étalage de richesses qu’il y a à Los Angeles… C’est incroyable ! Il faut le voir pour se rendre compte à quel point cela va au-delà de simplement quelques stars ! Avec les touristes qui paient pour voir les maisons de ce stars, je trouve qu’on atteint le comble du grotesque du système : les stars deviennent des animaux, qui en plus ne se montrent même pas ! Ca fait (un peu) réfléchir… J

   

Me voilà donc à Hollywood, et la première chose est de chercher un magasin d’électronique… Au 2ème, je trouve une batterie de Blackberry, et en plus elle est pleine ! J’achète ! C’est un peu du gâchis mais je ne pouvais pas imaginer de finir la journée sans prendre les quelques photos mythiques à venir… Petite déception au premier abord : le quartier n’a rien d’exceptionnel. C’est juste un quartier très commerçant, avec des vendeurs à chaque coin qui essaient de te fourguer un tour des maisons de Beverly Hills. Sur Hollywood Boulevard, sur lequel se trouvent toutes les fameuses étoiles incrustées dans le trottoir, les gens passent comme si de rien n’était… C’est presque un quartier comme un autre, sauf qu’il s’appelle Hollywood J

 

41-Hollywood 

42-Hollywood

 

En y regardant d’un peu plus près, c’est quand même un « formidable » spectacle en plein air. D’abord il y a ces vendeurs de tours et les mini-bus de tout à l’heure qui attendent leur prochain lot de touristes. Et puis, il y a les « attractions » sous forme de musées en tout genre, de cinémas, de magasins de souvenirs  ou de personnages dans la rue déguisés en Spiderman / Pirate de Caraïbes / Iron Man…  Si on se laisse porter par ce qui est presque un « jeu » en étant bon public, tout en regardant cela avec un peu de détachement et sans faire son touriste de base, alors je trouve qu’on a un peu l’impression de faire partie du spectacle. Il n’y a que les américains pour faire ça ! Ils sont forts…

 

45-Hollywood - Bus 

47-Hollywood

 

53-Hollywood

 

55-Hollywood

 

Je tombe même sur quelques magasins originaux comme le « Smoke Shop » (sans équivoque)  ou le « Bed behavior » (sans équivoque non plus).

 

43-Hollywood 

 

44-Hollywood

 

Comme on est quand même dans le pays où l’argent est roi, et rien ne doit t’empêcher de consommer (magasins ouverts 24 heures sur 24, cartes bleues acceptées partout sans minimum de montant), même les parcmètres acceptent les cartes de crédit ! J’adore ce pays… Il est complètement fou et il marche sur la tête, mais il est incroyable !!!

 

48-Hollywood - Parcmètre 

Evidemment, je ne pouvais pas quitter Hollywood sans THE photos myhtiques : les étoiles et le nom de la ville sur la montagne. L’endroit où les étoiles se trouvent sur Hollywood Boulevard s’appelle « Walk of Fame » : je pensais que j’allais pouvoir trouver facilement les plus connues, mais j’ai vite déchanté… Il y en a 4000 !!!!! En clair, à peu près n’importe qui a une étoile J Du coup, faut marcher et au hasard tomber sur la bonne… (inutile de demander aux marchands sur le côté, ils n’en ont aucune idée !). J’ai quand même fini par dénicher celles de quelques célébrités :

 

46-Hollywood - Disney 

46-Hollywood - Jackson

 

46-Hollywood - Monroe

 

46-Hollywood - Schwarzi

 

L’autre photo mythique qu’il me fallait, c’est celle avec le « HOLLYWOOD » sur la montagne. Quand je suis arrivé, je regardais partout sur les collines et je ne voyais rien ! Je me suis dit, ça y est, encore un attrape touriste… Finalement, je l’ai trouvé et ce n’est pas forcément évident de trouver un endroit en ville pour bien le voir, surtout que les lettres ne sont pas si grandes que ça et la colline est assez éloignée ! A force de rouler j’ai réussi à me positionner dans des rues bien en face. Les gens à qui je demandais étaient incapables de me dire où aller précisément, mais il y a quand même quelqu’un qui m’a suggéré de monter à « The Observatory » (2ème photo) : on est effectivement en hauteur, mais on est décalé…pas génial… Mais par contre, en cadeau bonus, j’ai eu une vue magnifique sur toute la ville de Los Angeles ! (Le photo ne rend rien, mais je te la mets quand même). Au passage, je tombe sur le « Hollywood Tower »… Je ne sais pas si c’est celui de l’attraction à Disney, mais on va faire comme si ! J

 

49-Hollywood 

50-Hollywood

 

51-Los Angeles 

52-Hollywood Tower

 

Ca y est, ma journée touche à sa fin… Le temps de diner au Hard Rock Café et je reprends la voiture pour rentrer. C’était vraiment une bonne journée avec des choses très différentes entre Santa Monica, Venice, Bel Air et Beverly Hills ou Hollywood.

 

Suite et fin du week-end : Santa Barbara et les vignobles - Los Angeles - Avril 2011

Publié dans Los Angeles 2011

Commenter cet article

carte etats unis hollywood 28/06/2013 19:59

C'est tellement beau Hollywood, je reve d'y aller. Merci de nous montrer ces belles photos car ca motive à y aller ! :)
Helene