Inde 2010 – Kanha – du 28 février au 4 Mars

Publié le par Voyageur

De Varanasi, nous prenons le train pour Jabalpur, où un chauffeur nous attend pour nous emmener à Kanha. Le train est parti à l’heure de Varanasi (20h30) mais est arrivé avec 2 heures de retard (7h au lieu de 5h). Nous sommes en couchette 2ème classe, ce qui fait une vraie différence par rapport à la 1ère, du fait de simples rideaux pour la séparation avec le couloir, au lieu d’une cabine isolée en 1ère.

La route de Jabalpur à Kanha se fait très bien : elle est goudronnée en bon état quasiment tout le long. Du coup, il faut moins de 3 heures pour arriver à la porte de Kisli, et encore une grosse demi-heure pour rejoindre la zone de Mukki où se trouve le lodge que nous avons réservé : Singinawa.

Nous restons 5 jours à Singinawa, un lodge grand luxe au milieu de la forêt, avec de superbes chalets en pierre tout confort, et une magnifique piscine bienvenue pour se rafraîchir au milieu de la journée (il fait un bon 30° au plus fort de la journée). Nous avons particulièrement apprécié les petits-déjeuners pantagruéliques servis lorsque nous sommes restés au lodge le matin !

0301 Inde2010 Kanha 0390

Le rituel de la journée est assez simple : départ à 5h30 pour arriver dans les premiers à l’entrée du parc (qui ouvre à 6h15) et retour à 10-11h, et l’après midi, départ à 15h30 et retour à 18h. Kanha est un parc magnifique avec une alternance de très belles prairies et d’une forêt très dense : la jungle. Un safari à Kanha ne ressemble pas du tout aux safaris dans les parcs africains : d’une part la faune indienne est beaucoup plus rare et moins diversifiée (on peut donc parfois passer beaucoup de temps sans rien voir du tout), d’autre part elle est beaucoup plus « timide » car le braconnage sévit encore à grande échelle, et enfin la forêt est tellement épaisse qu’à 5 mètres à l’écart de la piste, on ne voit plus un animal !

0227 Inde2010 Kanha 0311

0228 Inde2010 Kanha 0345

0301 Inde2010 Kanha 0376

Evidemment, à Kanha, tout le monde vient pour le roi de la jungle : Shere Kahn le tigre. Et voir un tigre, c’est beaucoup plus compliqué que voir un rhinocéros à Kaziranga ou un lion en Afrique ! Pour trouver un tigre, on peut soit suivre les empreintes (rares car uniquement sur les pistes, qui sont en terre dure) ou surtout guetter les « alarm call », ces cris que poussent les singes ou les cerfs dès qu’un tigre est en mouvement. Ensuite, il ne reste plus qu’à espérer que le tigre sorte des sous-bois pour traverser la piste ! En plus, nous étions à Kanha en plein Holi (le 1er mars en 2010) : non seulement le parc est fermé ce jour là (donc 1 jour de moins), mais la fréquentation est multipliée par 4 juste avant et après car les indiens en profitent (d’autant cette année que ça tombait un lundi !) pour prendre quelques jours de congés. Du coup, les animaux sont encore plus timides et en plus, il n’y a pas de « tiger show » (les mahouts pistent les tigres tous les matins ; s’ils en localisent un en début de matinée, ils amènent les touristes à dos d’éléphant pour approcher le tigre pendant quelques minutes. Ca s’appelle un « tiger show »). Un conseil pour les non-indiens : ne jamais visiter les parcs autour de la période de Holi !

Le bon côté des choses, c’est que nous avons fêté Holi avec l’équipe du lodge, participant pleinement à la tradition de se recouvrir le visage et les cheveux de poudres colorées. Heureusement, le lodge nous avait prêté des « pyjamas » qui pouvaient être colorés sans souci.

0301 Inde2010 Kanha 0406

Au final, nous avons vu 3 tigres différents (3 tigresses en fait), ce qui constitue un bilan honorable pour Kanha à cette période. Kanha est beaucoup plus grand que Bandhavgarh, la concentration de tigres est donc plus faible (même nombre de tigres sur un territoire 4 fois plus grand), et la probabilité de voir un tigre en est réduite d’autant… L’avantage, c’est qu’il y a beaucoup moins de monde à Kanha… (enfin, quand c’est pas Holi…).

Le premier tigre, c’était le premier après midi dans le parc : nous sommes seuls avec une autre voiture et le guide suit des «alarm call », et soudain, le ranger lance « TIGER !!» : une tigresse sort du sous-bois, remonte la piste quelques minutes, marque son territoire, puis repart dans le sous-bois. Ca commence fort !

0227 Inde2010 Kanha 0323

0227 Inde2010 Kanha 0328

La 2ème fois, nous rejoignons un groupe de voitures qui a vu un tigre rentrer dans la forêt. Tout le monde le guette, surveille les « alarm call », essaie d’apercevoir quelques rayures,… Et soudain, la tigresse ressort et traverse la piste devant nous, entre 2 groupes de jeeps qui lui font comme une haie d’honneur. C’est le lendemain de Holi, la fréquentation du parc est maximale et il doit y avoir 15 voitures. La tigresse ne s’attarde pas ! Tout le monde se dirige à la sortie du coin de forêt où elle devrait ré-apparaître. Effectivement, après une grosse demi-heure et des va et vient du groupe de désormais 20 véhicules pour trouver le point de sortie, la voilà ! Elle ne demande pas son reste et file dans les herbes hautes pour disparaître dans la forêt au loin, appelée par les feulements d’un mâle.

0302 Inde2010 Kanha 0440

La 3ème fois, c’est le dernier matin. Nous avions décidé de ne pas aller en safari. Mais soudain, notre guide déboule dans nos chalets, et en toute urgence nous emmène au parc pour un tiger show. Nous sommes les derniers de la matinée à être emmenés à dos d’éléphant dans la forêt, pour admirer une tigresse allongée sous les arbres (elle était en fait à 50 mètres de la piste, mais inutile de dire qu’on ne pouvait pas avoir la moindre idée qu’elle était là). Nous sommes tout près et la suivons même quelques instants quand elle décide d’aller s’installer ailleurs.

0304 Inde2010 Kanha 0474

0304 Inde2010 Kanha 0479

Même si c’est pour d’abord cela qu’on vient, il n’y a pas que des tigres à Kanha. Il y a les singes : les langurs (ou entelles), joueurs et très peu farouches, en bande.

0228 Inde2010 Kanha 0355 Entelle

0303 Inde2010 Kanha 0463 entelle

Il y a également les grands herbivores : le gaur ou bison indien, les sangliers, et surtout les différentes espèces de cerfs : le cerf axis (spotted deer) facilement reconnaissable à sa robe tâchetée comme un daim, le massif cerf sambar (sambar), et le majestueux cerf barasingha (basirangha !).

0227 Inde2010 Kanha 0316 CerfAxis

0227 Inde2010 Kanha 0308 CerfBarasingha

0304 Inde2010 Kanha 0485 Barasingha

Enfin, il y a les oiseaux, comme à Kaziranga, vraiment pas faciles à photographier avec les contre-jours et la distance.

0303 Inde2010 Kanha 0453 MaraboutIndien

 0301 Inde2010 Kanha 0388 PieRousse

0302 Inde2010 Kanha 0423 RollierIndien

Prochaine étape : Agra, le Taj Mahal et Fatehpur Sikri

Publié dans Inde 2010

Commenter cet article

stepahnie 04/08/2011 11:57


bonjour
merci pour cette collection des photos!!!c'est dépaysant, L'Inde est caractérisée par la beauté naturelle


amiradz 31/07/2010 19:26


merci de partager les photo