Savuti – 10 au 12/8 – Botswana 2008

Publié le par Voyageur

Nous arrivons à Savuti en début d’après midi, après 2 heures ½ de piste à partir de Kasane. Il y a beaucoup d’éléphants à Savuti : de gros mâles solitaires, beaucoup plus imposants que les troupeaux de femelles de Chobe.





La soirée au camp de Moremi fut particulièrement aventureuse. Il est 18 heures 30 et la nuit est tombée. Nous sommes en train de préparer à manger autour du feu, quand nous voyons une silhouette d’éléphant derrière quelques arbres à une vingtaine de mètres. Au fur et à mesure que la nuit s’épaissit, le bruit des branches qu’il arrache nous permet de continuer à le localiser, mais sans le voir précisément. Pas forcément très rassurant, car il semble s’être rapproché. Cela ne devient pas rassurant du tout quand nous entendons des animaux passer en courant derrière notre voiture. En regardant, je vois passer à toute allure des silhouettes qui me semblent être celles de lycaons, qui contournent la voiture et filent dans un gros buisson à l’avant (10 mètres tout au plus). Tout le monde dans la voiture (avec la passoire pleine de riz) ! Et tandis que je suis resté dehors, une hyène passe à quelques mètres et se dirige vers le même buisson. S’ensuit pendant ¼ d’heure un concert de cris (les lycaons) et de rires (la hyène), entrecoupés de quelques barrissements (l’éléphant). Nous avons allumé les phares de la voiture pour éclairer dans la direction. D’autres campeurs ont fait de même avec leur voiture et balaient la nuit avec de grosses lampes torche. Montez (bien fort) le son pour entendre le cri de la hyène dans la nuit africaine :

 


Au bout d’un moment, la troupe de lycaons passe furtivement dans les phares de la voiture (confirmation qu’il s’agit bien de lycaons) avant de disparaître. On entend la hyène encore quelques minutes, puis tout redevient « calme ». Même l’éléphant semble être parti, ce qui nous permet de manger à peu près sereinement. Quelle soirée !

Au petit matin, nous entendons rugir les lions. Avec cela et les émotions de la veille, nous espérons bien que la recherche de la matinée sera fructueuse en fauves ! Comme à notre habitude, nous partons de bonne heure sur les pistes. Nous sommes derrière une voiture de lodge qui suit les traces des lions (ceux que nous avons entendu rugir). Et soudain, nous voyons 2 superbes lions mâle marchant d’un pas décidé. Nous les suivons tandis qu’ils se dirigent vers un des points d’eau où ils boivent quelques minutes. Ils « prennent la pose » avant de disparaître dans la savane.
 





Mais une autre trouvaille nous attend : des lycaons ont été repérés à quelques kilomètres. Ils sont 4 (ceux de la veille ?), toujours à l’affût et en mouvement comme à Chobe. Ils sont en train de chasser. Nous les suivons pendant 15 bonnes minutes puis ils s’installent à l’ombre de quelques arbustes.

 




2 superbes mâles + une troupe de lycaons, c’est pas mal ! (voir toutes les photos de fauves : Botswana 2008 - Fauves Botswana 2008 - Fauves ). A Savuti, nous pouvons également admirer une antilope cheval (Roan Antelope).


Nous avons même « failli » voir un léopard : une voiture l’a repéré se tapir dans un gros buisson près d’un point d’eau. Vers 17 heures, nous nous installons près du point d’eau pour faire le gué, espérant qu’il sorte du buisson avant le coucher du soleil. Nous resterons là pendant 1 heure et demi, mais malheureusement, le léopard sortira de l’autre côté par rapport à là où nous nous sommes installés. Le temps de s’en rendre compte et de faire le tour, il est trop tard ! Il a disparu dans le bush. Il fallait bien qu’on n’ait pas de chance au moins une fois ! D’autant plus que ce léopard a été vu la veille au même point d’eau, et sera vu le lendemain matin à un des points d’eau auprès desquels nous faisions la ronde ! On était un peu désespéré mais on ne savait pas encore que la suite du voyage allait nous permettre d’en voir beaucoup (de léopards).

 

Prochaine étape : la rivère Khwai dans la réserve de Moremi

Publié dans Botswana 2008

Commenter cet article